Dans la série BANDES DESSINEES, Hugo Van Goethem surprend d’innombrables icônes connus dans un espace à l’extérieur de la bande dessinée. Il enlève les figures de leur cadrages caractéristiques, leur prend leurs traits typiques et agrandit leur valeur d’icône par l’utilisation unique des couleurs essentielles, souvent primaires des figures. En ‘mettant au nu’ ces figures, les réduisant à l’essentiel et en profitant de la texture frappante de la peinture ils obtiennent quelque chose d’émouvant, presque on pouurrait dire: quelque chose de humain.

Dans ces tableaux, l’artiste prend l’air de vouloir remplir la lacune que sautent les figures entre deux dessins. Que fait notre cerveau si nous regardons d’une cartouche à l’autre? Ils ‘lisent’ aveuglément l’histoire en images qui se déroule dans l’espace imaginaire entre les deux cartouches. Ce film – dont le dessinateur laisse consciemment la régie au spectateur en ne pas dessinant les images – prend forme dans la peinture des tableaux de Hugo Van Goethem. Le mouvement des figures l’artiste le rend aussi à suggestion plastique: le ‘mouvement’ est mis littéralement dans sa peinture, il manipule la matière sur la toile jusqu’à ce que les personnages semblent bouger sur le canvas. Dans certains tableaux il fait ça déjà lorce que la peinture soit encore molle afin d’obtenir une oscillation maximale.

Ces oeuvres-ci l’artiste considère comme une synthèse des SONS et des PAYSAGES. Comme dans une partition de musicale il répète des figures, les met en juxtaposition, les étale sur la toile grâce auquel ils s’apaisent jusqu’à un paysage. C’est la partie la plus ludique de l’oeuvre de Hugo Van Goethem. En tant qu’artiste, il semble jouir des possibilités infinies que le monde de la bande dessinée lui offre. Pourtant les oeuvres ne se détériorent jamais jusqu’à un jeu simple de divination. Les figures sont uniquement un moyen pour l’artiste, non pas le but. Ceux qui ne connaissent pas suffisamment les bandes dessinées n’iront pas à la recherche de reconnaissance dans les tableaux. Les oeuvres surprennent aussi – sans que nous puissions deviner quel personnage a représenté l’artiste – par leur traitement de peinture, leur composition et le mouvement animé.

Cliquez ici pour ouvrir une galerie avec quelques oeuvres.

Geef een reactie

Your email address will not be published. Required fields are marked *